Le coupon de janvier est disponible !
Lecture en cours

Tuto | Initiation au moulage sur mannequin

Tuto | Initiation au moulage sur mannequin

moulage couture mannequin

Vous avez pu le voir, j’adore m’initier à de nouvelles techniques et arts créatifs. Après le tricot, la broderie et le perlage, j’ai décidé de tenter le moulage.

Pour cela, j’ai été contrainte de préparer mon mannequin dont la taille était 42-44 pour qu’il corresponde à la mienne (46-48). J’ai donc acheté des coussins ultra basiques à Action pour utiliser le rembourrage. En tout, j’ai ajouté entre 15 et 20 cm un peu partout… Pour les bolducs, j’ai fait au plus simple en utilisant des élastiques fins que j’avais déjà en stock (de chez Action aussi).

Enfin, pour être sûre de ne pas faire n’importe quoi j’ai acheté 150 cm de « toile à beurre » sur le site La couserie créative (8,25€ hors frais de port – c’est le moins cher que j’ai trouvé !).

Bref.

Ce matin, j’ai ressorti mon mannequin et modifié l’encolure à mon goût. En rond, tout simple. J’ai également ajouté l’emmanchure.

moulage couture mannequin

moulage couture mannequin

De là, j’ai fait un peu freestyle mais je pense que je ne suis pas loin de la vérité. 😀

  • Pour le milieu devant, j’ai mesuré du COL au BASSIN (j’ai finalement modifié pour m’arrêter à la taille) et de la ligne du milieu à celle du côté. A ces mesures, j’ai ajouté une bonne marge soit : 50 de long x 40 de large.

moulage couture mannequin

  • Tracer une ligne à 2,5 cm du bord. Cette ligne correspond au milieu devant.

moulage couture mannequin

  • Placer la pièce et faisant correspondre la ligne tracé sur le bolduc « milieu devant« .

moulage couture mannequin

  • Placer un repère au niveau de l’encolure, de la poitrine et de la taille.

moulage couture mannequin

  • Retirer la pièce et tracer une ligne seulement au niveau du repère POITRINE. J’avais tracé celui de la taille mais, vous allez le voir, le tracé ne correspond plus une fois que l’on débute le moulage.

moulage couture mannequin

  • Replacer la pièce sur le mannequin et faire correspondre le milieu devant, l’encolure et la poitrine.

moulage couture mannequin

  • Mouler en lissant la toile. Commencer par la poitrine et descendre vers la taille. C’est là que j’ai raccourci et enlevé la partie « Hanche ». Faire des entailles pour que tout soit bien à plat et créer des pinces là où c’est nécessaire. Vous voyez la ligne de taille ? Elle n’est plus à niveau. C’est normal !

moulage couture mannequin

moulage couture mannequin

J’ai corrigé la pince côté qui ne servait à rien. Voir à la fin de l’article.

  • Tracer les contours. Epaule – Encolure – Emmanchure – Pinces – Côté. Retracer la ligne de taille.

moulage couture mannequin

  • Recouper le surplus de tissu en laissant une petite marge.

moulage couture mannequin

  • Pour le dos, c’est exactement la même chose. Une pièce de 50 x 40 avec la ligne milieu dos à 2,5 cm du bord. Placer le repère ENCOLURE – POITRINE – TAILLE et tracer la ligne de POITRINE. Tracer les contour en s’assurant que les repères du DOS suivent bien ceux du DEVANT. Et enfin, recouper le surplus de tissu.

moulage couture mannequin

moulage couture mannequin

Une fois que tout cela est fait, il y a deux options.

  • Soit épingler le DOS avec le DEVANT et essayer pour s’assurer que la taille est correcte.
  • Soit tracer sur papier pour créer un patron (de toute façon, cette option est indépassable) de chaque pièce. 

NB : La pince sur le côté étant de trop, j’ai lissé tout ça à la fin pour la récupérer sur la pince poitrine. J’ai également retracé la ligne poitrine.

moulage couture mannequin

moulage couture mannequin

Pour conclure, je trouve la technique du moulage vraiment géniale ! Elle permet de voir, tout de suite, ce que peut donner un vêtement. Son avantage non négligeable est tout de même que les retouches à faire après, sont minimes voire inutiles. Forcément, puisque chaque courbe du buste est prise en compte ! Ce qui n’est pas le cas du patronage, qui bien que basé sur les mesures exactes du corps, implique de nombreux essayages et modifications. Si l’on veut quelque chose de très ajusté, bien sûr !

De plus, les possibilités de créations sont infinies avec le moulage. Une encolure drapée ? Des plis à un endroit insolite ? C’est possible ! Lancez-vous, vous ne le regretterez pas ! Moi je suis trop fière de mon premier essai. 😀


Vous aimerez aussi

  1. lechant

    19 octobre

    Super,Bravo! Merci pour le tuto. Belles créations à vous.

    • Sarah S.

      20 octobre

      Merci à toi ! 🙂

  2. Pattralala

    20 octobre

    Très intéressant ton tuto mais ca sert que pour des vêtements ajustés ou pas

    • Sarah S.

      20 octobre

      Merci ! Alors c’est vrai que le moulage est surtout utilisé pour créer des vêtements ajustés mais après, tu peux vraiment faire ce que tu veux. Si tu veux des vêtements plus « loose », il te suffit simplement de ne pas « mouler » le mannequin en laissant autant d’espace que tu le souhaites.

  3. Alima Zayane

    20 octobre

    Très sympa cette histoire là ! je voulais m’y mettre depuis un moment déjà, ça va me motiver !

    • Sarah S.

      20 octobre

      Tu sais bien que j’aime motiver les autres. 😉

  4. Caroline

    20 octobre

    Toujours aussi admirative de ton travail ! Ca n’a pas l’air évident mais tu te débrouilles très bien !

    • Sarah S.

      20 octobre

      Tu es trop mignonne ! Merci beaucoup ! Là je suis en train de tester le moulage d’une robe de soirée en soie. J’espère que ce sera joli ! 🙂

  5. Youle

    9 novembre

    Hey, franchement ça va me motiver à me lancer ! Là je suis en train d’essayer de patronner un chemisier, et franchement c’est au-dessus de mon niveau en patronnage, donc ça me prend des plombes. Tu expliques super bien, ça donne vraiment envie d’essayer.

  6. François

    24 novembre

    Merci pour ce beau tuto « initiation au moulage » j’aime

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

INSTAGRAM
@couturette.fr
0