Souvent, j’ai une idée assez précise en tête. Une coupe, une forme, une encolure ou des manches particulières… et la moitié du temps, la création correspond à l’idée initiale. Mais l’autre moitié du temps, je pars sur tout autre chose. C’est le cas de cette petite robe-tunique col lavallière !

A la base, j’avais prévu de faire un tuto avec tout le processus de création. Mais j’ai changé tellement d’idée au cours de mon travail que c’est devenu quasiment impossible. Et puis, il faut avouer que j’ai failli tout jeter à la poubelle à un moment…

Je vous explique !

Mon idée initiale était de créer une tunique ample à partir du corsage et des manches de la robe Clarisse de Chez Machine. Le modèle étant parfaitement adapté à mon buste, j’étais sûre que cela tomberait pile poil ! Je n’avais que quelques modifications à faire :

  • Rallonger les pièces du corsage jusqu’à obtenir une longueur d’environ 80 cm. Mais la première bêtise a été de partir dans un évasé trop important sur les côtés (un peu en triangle). Le tombé ne me plaisait pas. J’ai donc recoupé pour resserrer un peu le corsage et raccourci pour avoir un effet droit. Et là… c’était devenu trop court

robe tunique col lavallière

  •  Modifier l’encolure DEVANT. Comme ici. Le corsage étant évasé, j’ai supprimé les pinces poitrine.

robe tunique col lavallière

  • Raccourcir d’une petite dizaine de centimètres les manches (le trait bleu) et supprimer la pince.

robe tunique col lavallière

Ces modifications faites, j’ai heureusement eu la présence d’esprit de tout épingler pour l’essayage avant de coudre quoi que ce soit. C’est là que j’ai re-modifié le corsage et que j’ai pensé à ajouter une petite basque froncée pour le rallonger.

Mon idée était de créer une encolure de ce type :

robe tunique col lavallière

J’ai donc ajouté un biais noir tout autour de l’encolure… c’était affreux et tout pendant ! Alors j’ai coupé au centre pour ouvrir sur l’avant et fait une couture pour maintenir le biais… Toujours aussi laid

J’ai baissé les bras, tout remballé et j’ai laissé cette “chose” dans un coin. 

Et puis quelques heures après, dans un geste de désespoir, j’ai eu l’idée d’un col lavallière. C’était sa dernière chance avant la poubelle !

Avec le peu de tissu qu’il me restait, j’ai coupé trois longues bandes que j’ai cousu ensemble. J’ai retiré le biais tout moche et monté le col à la place…

Quelle satisfaction de ne pas avoir fait tout cela pour rien, si vous saviez ! A l’essayage, j’ai eu l’impression d’être une jeune écolière toute sage. Soulagement !

Du coup, à défaut d’avoir un tuto j’ai fait plein plein de photos pour vous montrer (comme j’adore le faire), trois façons de porter cette tunique. 😀

Avec un gilet, une paire de collants et des baskets pour décaler.

robe tunique col lavallière

robe tunique col lavallière

robe tunique col lavallière

robe tunique col lavallière

robe tunique col lavallière

robe tunique col lavallière

robe tunique col lavallière

robe tunique col lavallière

robe tunique col lavallière

robe tunique col lavallière

 Avec un jean, des bottines et une petite ceinture tressée

robe tunique col lavallière

robe tunique col lavallière

robe tunique col lavallière

robe tunique col lavallière

robe tunique col lavallière

robe tunique col lavallière

Avec une jupe longue et une ceinture obi en cuir rouge

robe tunique col lavallière

Et voilà une vue de près du col…

robe tunique col lavallière

robe tunique col lavallière

Commentaires (4)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *