« Ce n’est pas la robe que vous portez qui compte, mais la vie que vous menez en la portant. »
[Diane Vreeland]

Ronde, fine, grande ou petite, nous sommes toutes, tôt ou tard, confrontées aux limites de notre propre corps. Que ce soit dans les magasins, les photos prises sur le vif ou encore dans le miroir en essayant un vêtement que l’on a cousu. Chacune d’entre nous a très probablement déjà expérimenté la situation suivante : on a choisi un superbe modèle pour lequel on a eu un vrai coup de coeur et puis bizarrement, sur nous, ça ne rend pas du tout comme on l’aurait imaginé. Mystère et boule de gomme ? Non, sûrement pas ! Le vrai problème c’est que l’on choisi souvent des vêtements qui nous plaisent et pas des vêtements qui nous vont

Être ou avoir ? Telle est la question !

Aujourd’hui, tu l’auras remarqué, notre société est arrivée à un point tel qu’elle nous pousse à consommer et amasser un maximum d’objets. Qu’ils soient utiles ou pas, n’entre pas en ligne de compte, le plus important étant d’avoir beaucoup pour être bien. Or cette jolie idée est totalement illusoire et utopiste car plus tu as, et moins tu es heureuse en réalité. L’Homme est ainsi fait qu’il ne se satisfait jamais de ce qu’il a, espérant toujours plus.

Si l’on prend le cas de ton dressing par exemple, je suis certaine que quand tu vois tes étagères qui débordent de vêtements, tu te sens perdue et presque désespérée. Alors que, a contrario, quand tu as fait un énorme tri et que tu as fait le vide, tu te sens plus légère. J’ai raison ? C’est normal, nous sommes toutes les mêmes sur ce point ! 😉

Faire les bons choix est donc un préalable non seulement à ta santé mentale mais aussi, à termes, à une perception positive de toi-même. Et quand on coud ses propres vêtements, c’est indispensable.

L’art de choisir le bon vêtement…

Prendre ce modèle-ci plutôt que celui-là, est un art qui demande un peu de pratique et beaucoup de logique. Par ailleurs, il est essentiel que tu aies une vision objective de ton corps, réaliste et sans filtre. Inutile de choisir un vêtement dans le but éventuel de le porter quand tu auras le bon poids ou la bonne silhouette. Non seulement c’est inutile, mais c’est une charge mentale en plus que tu t’infliges. Garde en tête que tu habilles ton corps pour ce qu’il est aujourd’hui, pas pour ce qu’il sera demain !

Cette démarche ou plutôt cette analyse objective doit porter sur tes atouts, tes défauts et ton mode de vie. Chacun de ces critères est important car il impacte réellement sur le rendu final du vêtement sur toi. Mettre à plat ces critères est déterminant pour la suite du processus parce que cela va te permettre de savoir en un coup d’oeil si tel vêtement est pertinent ou non.

Mise en situation – quelques exemples

Ce que je veux mettre en avant : mes jambes musclées // Ce que je veux cacher : mes petites épaules

Pour mettre en valeur tes jambes musclées naturellement ou par le sport, les jeans slim ainsi que les jupes ou les robes au-dessus du genou sont à privilégier. Cette longueur est parfaite car elle n’est ni trop courte, ni trop longue. Elle permet de souligner le galbe des jambes sans jamais la couper, ce qui serait le cas avec une jupe midi – surtout si tu es petite de taille. Tu peux toutefois te permettre des robes longues dès lors qu’il y a une jolie fente sur le devant ou le côté.

Magnolia et Safran – Deer&doe / Cozy et Cosmos – Pretty Mercerie / Jana – Couturette 

Si à côté ta carrure est un problème à tes yeux, n’hésite pas à te tourner vers des vestes à épaulettes qui vont structurer tes épaules ! Ça revient tellement à la mode en plus. De la même manière, sens-toi libre de partir sur des blouses avec des éléments en plus aux épaules : froufrous ou empiècements contrastants qui ajouteront du volume à ta carrure.

Amsterdam – Orageuse / Monica – Mouna Sew / Naima et Nathalie – Coralie Bijasson
Ce que je veux mettre en avant : ma poitrine // Ce que je veux cacher : mes bras forts

Attention, avoir une jolie poitrine et vouloir la mettre en avant ne doit pas te faire tomber dans le piège du décolleté à la limite du vulgaire. Il est question d’élégance et de confort avant tout ! Une encolure effet « scoop neckline » sera donc une super alternative. Ce sont des cols ronds profonds qui soulignent la poitrine, en toute subtilité. Par ailleurs l’encolure « coeur » est évidemment ce qui mettra le plus ta poitrine en valeur. Tu peux opter pour des modèles qui proposent des détails à ce niveau là mais attention, seulement si tu as une petite poitrine. Les fortes poitrines n’auront pas besoin de fronces ou d’éléments décoratifs en plus au risque de donner une impression de volume non désirée.

Sybil – Maison Fauve / Nina – Couturette / Virgo – Oui Patrons de Couture / Mlle Joséphine – PM Patterns

Quant à tes bras forts, le secret ce sont les manches évasées et fluides qui n’épousent pas la forme des bras. Privilégie donc les vêtements dont les manches sont amples et féminines mais surtout pas ceux où il y a des plis ou des découpes particulières. Cela risquerait d’avoir l’effet inverse de ce que tu recherches.

Rory – Fiat Lux / Basma – Couturette / Nekkar – Plumtilab / Iris – Camelia Rose
Ce que je veux mettre en avant : ma taille marquée // Ce que je veux cacher : mes fesses

Si tu as la taille marquée, tu peux te permettre d’ajuster quasiment tous tes vêtements pour la mettre en valeur. Une ceinture à nouer en plus, les basques froncées à la taille ou toutes les découpes particulières à ce niveau là de ta silhouette. La taille est d’ailleurs ce qu’il y a de plus facile à mettre en avant. Qu’importe au final si le vêtement est un poil trop large, une ceinture et hop, problème résolu.

Réglisse – Deer&doe/Lune – French Poetry/Kiwi – Craftine/ Mlle Joséphine – PM Patterns

Que tu aies des fesses plates, rebondies ou franchement charnues, il n’y a pas de secret, le tout est de ne pas attirer le regard dessus si tu souhaites les cacher. Les robes moulantes ou ajustées sont à proscrire totalement car elles vont galber tes formes et les mettre en valeur. Or là, ce n’est pas ce que tu veux ! De la même manière, les crop tops, les hauts ou les vestes qui s’arrêtent au-dessus des hanches ne te rendront pas service non plus. Privilégie plutôt des blouses qui dépassent la ligne de bassin voire carrément en dessous des fesses si vraiment tu es gênée par cette zone. Tu peux également te tourner vers des modèles asymétriques dont le dos est plus long que le devant : résultat garanti !

Mélilot et Bruyère – Deer&doe /Folk – Vanessa Pouzet /Jumana – Couturette

Commentaires (4)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *