Dans une communauté sans cesse grandissante, on fait parfois de jolies rencontres même si elles ne sont que virtuelles. On échange, on partage et parfois on rit ! Parce que Couturette ne serait rien sans vous et votre soutien, je vous propose d’apprendre à connaître des femmes entières, drôles et naturelles qui ont la passion de la couture. Aujourd’hui, la parole est à Clémentine alias @mandarinecouture. 🙂

Peux-tu te présenter en quelques mots ?

Je m’appelle Clémentine j’ai 23 ans, je suis une personne positive qui adore faire le clown toute la journée. Je pense pouvoir dire que je suis quelqu’un de passionnée, pas seulement en couture mais dans la vie en général. J’adore découvrir de nouveau domaines, apprendre de nouvelles choses, m’intéresser tout simplement. Je suis une personne très créative mais c’est que depuis quelques années seulement que je m’en suis vraiment rendu compte. J’adore me creuser la tête, réfléchir puis créer en couture mais pas que, j’adore l’univers des nouvelles technologies, la PAO ou encore la cuisine. Oui oui, je suis un peu une touche à tout et c’est ce qui me porte tous les jours.

Depuis quand couds-tu ? Qu’est-ce qui t’a poussé à te lancer dans la couture ?

Je couds depuis juin 2017, ma maman m’a offert sa toute première machine à coudre, une singer ruby (qui était aussi vieille que moi) cependant je les laissé trainer dans un coin de mon appartement pendant plusieurs mois avant de m’en servir. Je pense que j’avais juste besoin du déclic, puis j’ai traversé une période un peu compliquée c’était le moment parfait pour commencer la couture. C’était ma petite bouffée d’oxygène quotidienne, à partir de se jour je pense que d’une certaine façon j’avais trouvé mon refuge. Pour ce qui est de la chose qui m’a poussé à commencer la couture il y en a deux, la première c’est mon amie Julia qui pour Noël m’a offert une peluche Eve de Wall-E qu’elle avait entièrement cousu et elle m’a inspiré à faire pareil. Puis il y a ma maman qui fait de la couture depuis aussi loin que je puisse me souvenir et qui me confectionnait mes costumes quand j’étais petite ! J’avais envie de faire de jolies choses comme elles.

Que fais-tu dans la vie et quand trouves-tu le temps de coudre ? As-tu d’autres activités créatives ?

Je suis actuellement en stage, mon truc en dehors de la couture c’est la communication. Je profite de stages pour me faire de l’expérience professionnel dans le but de me mettre à mon compte. En communication je suis surtout tournée sur l’aspect créatif comme la création de supports de communication ou encore juste la création d’une identité graphique. Finalement j’ai toujours un pied dans toutes sortes d’activités créatives. Ma curiosité me pousse toujours à vouloir découvrir et apprendre plus. Pour ce qui est des temps de couture, généralement c’est le week-end ou en soirée. A partir du moment ou je suis chez moi et que l’envie de me prends je vais coudre tout simplement.

Tu as sûrement une pièce fétiche que tu aimes coudre et recoudre : laquelle ? A l’inverse, qu’est-ce que tu n’oses pas faire ?

Les robes, j’ai des difficultés à choisir un modèle, parmi les modèles que j’adore dernièrement il y a eu la robe Crystal de Mouna Sew mais il y a également la robe ruby de simple Sew ou encore Frida de Wear lemonade. La liste est beaucoup trop longue, j’ai une véritable passion pour les robes, encore plus quand elles sont avec des imprimés ! Je dois admettre que je suis encore très frileuse en couture, la pièce que j’aimerais vraiment me coudre mais que je fuis un peu par peur de l’échec c’est le manteau. Objectif hiver 2019 : me coudre un beau manteau avec une doublure à cœur !

Comment choisis-tu tes patrons ? Y a-t-il des pré-requis indispensables ?

Au coup de cœur, après il est très important pour moi que les tailles ne s’arrêtent pas au 46. Selon les modèles un 46 peut aller mais je préfère favoriser des marques avec un éventail de tailles plus large pour ne pas avoir de modification à apporter au patron. Je dois admettre que je n’achète jamais de patrons de shorts ou de pantalons car je n’en porte tout simplement pas, vive le confort d’une bonne paire de collant !

Quelle est la réalisation dont tu es la plus fière ?

Pour le moment je n’ai pas une réalisation dont je suis plus fière qu’une autre, ce dont je suis fière c’est de voir les progrès que j’ai fais et d’être capable aujourd’hui de m’habiller presque exclusivement avec des vêtements que je me suis confectionnée (avec amour). Quand j’ai commencé la couture je n’aurais jamais imaginé tout ce qu’elle m’apporterait aujourd’hui et les progrès que j’ai fait. Je dois admettre que j’en suis plutôt fière, jusqu’à présent j’enchainé les phases ! En toute honnêteté mon entourage pensait que ce serait pareil avec la couture mais non.

Tu es une des égéries de Couturette, qu’est-ce qui t’a donné envie de te lancer ?

Lorsque tu m’as contacté, sur le moment je n’y croyais pas. J’ai reçu une bouffé de gentillesse de ta part et ça m’a réellement touchée. De plus je connaissais déjà un peu Couturette, j’aime beaucoup ce que tu proposes et le message que transmet ta marque. Je ne pouvais qu’accepter et encore aujourd’hui je te suis reconnaissante de me faire confiance et d’être toujours à l’écoute. Le petit bonus c’est de voir ma maman passer en boucle les passages de moi sur les vidéos de lancement, ça fait toujours chaud au cœur de voir sa maman fière et encore plus quand c’est pour quelque chose qui te passionne.

Si tu devais donner un conseil à quelqu’un qui n’ose pas se lancer dans la couture…

Lance toi ! Entraine-toi sur des vieux vêtements ou des vieux draps, tu n’as rien à perdre. Il y a énormément de possibilités aujourd’hui pour débutant, que ce soit en termes de tutos ou même d’entraide sur les réseaux sociaux. Il ne faut pas hésiter à demander de l’aide si vraiment on a des craintes, tout va bien se passer.

Quels sont tes projets pour l’avenir ?

Je viens de lancer mon blog, donc continuer à expérimenter avec cette nouvelle plateforme, continuer à progresser en couture et sortir de ma zone de confort. En 2019 j’aimerais beaucoup investir dans un appareil photo pour améliorer la qualité de mes photos et avoir plus de possibilités pour m’amuser. J’aimerais également essayer la broderie, je trouve que cela ajoute une touche très chouette pour personnaliser un vêtement ou un accessoire. Pour le reste, l’avenir me le dira !

Merci à Clémentine d’avoir partagé son parcours avec moi !
Rendez-vous chaque mercredi pour découvrir une nouvelle interview. 🙂 

Commentaires (2)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *