Dans une communauté sans cesse grandissante, on fait parfois de jolies rencontres même si elles ne sont que virtuelles. On échange, on partage et parfois on rit ! Parce que Couturette ne serait rien sans vous et votre soutien, je vous propose d’apprendre à connaître des femmes entières, drôles et naturelles qui ont la passion de la couture. Aujourd’hui, la parole est à Annabelle alias @1_2_3_frisettes. 🙂

Peux-tu te présenter en quelques mots ?

Salut, moi c’est Annabelle, presque 39 ans, mariée et 3 jolies princesses de 12, 10 et 4 ans. Ch’ti de naissance (et dans le cœur) mais expatriée dans le sud depuis maintenant 12 ans pour rejoindre Le Marseille de mon homme. Je suis quelqu’un de spontanée, franche, qui ne mâche pas ses mots, grande gueule (avec une grosse voix !) bref je ne passe pas inaperçue… Je vis à 100 à l’heure et je dirai qu’avec moi, « ça passe ou ça casse ». Mais c’est une belle carapace qui renferme quelqu’un de très sensible….

Depuis quand couds-tu ? Qu’est-ce qui t’a poussé à te lancer dans la couture ?

Cela va bientôt faire 9 ans que je me suis lancée dans le monde de la couture ! Quand pour mes 30 ans, ma mère m’a demandé ce que je voulais et que je lui ai répondu une machine à coudre, elle a bien ri !!! J’étais à l’époque incapable de coudre un bouton !! Ma maman m’a montré les bases de la machine, de la couture et je suis rentrée dans mon sud. Je n’avais aucune raison pour commencer à coudre mais aujourd’hui je sais pourquoi j’en suis accro ! Parfois complexée par mon physique assez généreux, coudre moi-même mes vêtements est tellement plus facile que d’aller faire les magasins.

Que fais-tu dans la vie et quand trouves-tu le temps de coudre ? As-tu d’autres activités créatives ?

Je suis une épouse comblée, une heureuse maman et je suis maitresse d’école dans une classe de 24 petits loulous de CP/CE2 à temps plein. Donc une fois les devoirs faits, les aller-retours au gymnase et à la piscine faits, les cahiers corrigés, le repas préparé et les filles couchées, il ne me reste plus que les fins de soirées (et même débuts de nuit) pour faire ce qui me détend et qui me fait tout oublier : la couture !

Tu as sûrement une pièce fétiche que tu aimes coudre et recoudre : laquelle ? A l’inverse, qu’est-ce que tu n’oses pas faire ?

Je ne peux pas dire fétiche mais quand un patron me plait, et surtout me va, je peux le coudre en plusieurs exemplaires. C’est le cas dernièrement de la robe Magnolia de chez Deer and Doe, dont j’imagine déjà dans une sixième version ! Ce qui me freine : les braguettes… Donc les pantalons ne sont pas mon fort ! M’enfin, pas grave quand on passe sa vie en robe ou en jupe…

Comment choisis-tu tes patrons ? Y a-t-il des pré-requis indispensables ?

Ca marche au coup de cœur. Si j’arrive à me visionner dans un nouveau patron, je suis une acheteuse impulsive et j’achète… Je suis assez débrouillarde et j’ai même tenté les patrons en anglais. Quand il y a des difficultés, soit je me casse la tête, soit je contourne !

Quelle est la réalisation dont tu es la plus fière ?

Mes 3 magnifiques filles ! Bon OK, je suis hors sujet… Je suis fière à chacune de mes coutures en fait ! J’aime le fait de partir d’un coupon et après quelques temps enfermée dans ma pièce, ressortir avec un chouette vêtement fait main. Dernièrement, j’ai réussi à assortir toute ma petite famille avec un même coupon pour un mariage, on peut dire que j’étais bien fière tout de même !

Tu commandes régulièrement des Coupons Couturette, pourquoi ? Qu’est-ce qui te plait dans le concept ?

J’ai découvert le concept par hasard sur IG avec un coupon style « Pokemon » que j’ai réussi à obtenir en coupon surprise ! J’aime le fait que ce soit toi, Sarah, qui choisisse selon les commentaires que nous te laissons. On est comme des gamins attendant les cadeaux de Noël à l’ouverture du paquet. On peut être déçues, certes, mais cela nous pousse aussi à coudre autre chose. Et puis les coupons de 3 mètres pour la robe Magnolia, c’est impec’ !

Si tu devais donner un conseil à quelqu’un qui n’ose pas se lancer…

Trop fastoche ! Fonce et fais-toi plaiz’ !

Quels sont tes projets pour l’avenir ?

Niveau couture, je ne marche pas au projet car c’est trop le fouillis dans ma tête, je marche aux coups de foudre ! Je prend la vie comme elle vient, ou comme une « boîte de chocolats ». Une chose est sûre, le soleil fera partie de mon avenir !

Merci à Annabelle d’avoir partagé son parcours avec moi !
Rendez-vous chaque mercredi pour découvrir une nouvelle interview. 🙂 

Commentaires (1)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *