Dans quelques jours aura lieu l’un des plus gros événements commerciaux de l’année : le Black Friday. Comme son nom l’indique, il se déroule un vendredi, un mois avant Noël. Très attendu pour certains et décrié par d’autres, on entend tout et son contraire à son propos…

Récemment, j’ai lu les posts de certaines marques qui refusent de participer au Black Friday. Leur argument ? Cela participe à une surconsommation incohérente.

L’urgence de l’achat, mettrait les consommateurs dans un état proche de l’inconscience les poussant à acheter pour le prix, plus que pour l’utilité. En somme, les gens achèteraient des choses dont ils n’ont pas besoin et les promotions seraient un rabais injuste des produits de ces marques.

Personnellement, ce genre d’argument me hérisse car je ne suis pas du tout d’accord avec cette vision des choses ! Evidemment baisser le prix d’un produit dont le tarif est calculé au plus juste causerait une perte pour ces marques, qui sont souvent de petites entreprises. Mais n’oublions jamais que les moyens varient d’une personne à une autre, d’un foyer à un autre…

Croit-on vraiment qu’une personne qui n’a pas les moyens va préférer acheter une robe à 200€ plutôt que de remplacer son frigo ou son aspirateur ? N’est ce pas là que se trouve réellement la déconnexion à la réalité de notre société ?

Penser que le Black Friday pousse à l’inconscience est une idée affreusement fausse, pour une grosse majorité de gens. Quand les moyens sont limitées, les dépenses inutiles sont proscrites. Naturellement.

Alors quoi ? Il faudrait garder ses prix élevés en permanence, aussi justes soient-ils, pour conserver un garde-fou psychologique ? Ces marques seraient-elles donc plus intelligentes que la plèbe ? C’est invraisemblable…

J’aime plutôt penser que grâce aux grosses promotions dont elles ont pu bénéficier, les personnes aux petits moyens peuvent cumuler utile et agréable.

Après tout, en quoi est-ce un problème de se faire un petit plaisir en plus ? Si cela a été rendu possible grâce aux bonnes affaires du Black Friday, tant mieux non ?

Auteur Sarah S.

Commentaires (6)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *