ALYA a fait son entrée dans la gamme des Patrons Couturette il y a peu et je dois dire que je suis ravie de l’accueil qui lui a été fait ! Les versions des testeuses y sont très certainement pour quelque chose…

Ce pull, je le voulais depuis longtemps et quand je me suis enfin décidé à le créer, j’étais sûre qu’il deviendrait un de mes indispensables ! Je ne me suis pas trompée… D’une version test, je suis passée à deux, puis trois et ce n’est pas fini; j’envisage d’en faire encore d’autres dans des styles différents. J’aime trop ce modèle pour ne pas en avoir au moins cinq !

Les trois versions que je vais te présenter ont chacune une particularité, ceci afin que tu vois l’étendue du potentiel de ce patron. Je t’en montre trois, mais il y a encore tellement d’options et de combinaisons possibles : sans le col, sans les manches ou sans les deux… C’est juste infini !

Une version test validée…

J’avais ce lainage lurex vert sapin dans mon stock et je me suis dis que ça pouvait être pas mal ! Avec ce côté brillant qui apporterait un plus à ce modèle ultra simple. Après confirmation que j’en avais bien assez pour réaliser mon pull au complet, je me suis lancée. J’étais encore enceinte quand j’ai cousu cette première version, d’ailleurs. L’idée d’un pull oversize c’est donc imposée d’elle même…

Cette version est clairement mi-saison puisque le lainage que j’ai utilisé est relativement fin et léger. C’est cette légèreté qui donne un vrai côté “flottant” au col que j’aime beaucoup ! Le rendu est fluide, pas trop lourd. Juste ce qu’il faut quand on veut être au chaud, sans surchauffer.

Comme c’était une version bêta, j’ai cousu tous les éléments que j’avais en tête pour ALYA. Les extensions de manches, les bracelets aux poignets, les fentes, l’effet asymétrique et le col roulé. Pour les mesures c’était vraiment freestyle, je n’avais pas forcément d’idée précise de la longueur du col ou de la longueur des bracelets. Au final, le rendu me paraissait suffisamment intéressant pour que je te le propose en patron.

Donnez-moi un cropped sweat gris !

Ce lainage est ultra doux mais plus épais, ce qui lui donne un côté plus sport que le lurex. Le tissu est d’un gris chiné, légèrement moucheté qui ajoute de la texture à l’ensemble. Bref, c’était une super alternative pour une deuxième version !

Cette fois, j’ai supprimé l’asymétrie et les fentes pour conserver uniquement la longueur du devant. Le pull est donc plus court puisque je n’ai pas ajouté quelques centimètres de marge. J’ai également rallongé les bracelets de manches pour qu’ils soient plus visibles ainsi que le col, qui grâce au tissu plus épais se tient mieux.

Je n’ai pas hésité longtemps avant de trouver la tenue idéale pour porter cette version. Le gris et le bleu marine, en général ça marche très bien ! Alors avec une jupe longue et un gilet en maille ajouré, je ne pouvais pas me tromper. Je suis archi fan de cet ensemble que je compte bien porter dès qu’il fera un peu plus froid.

Maxi pull pour maxi confort…

Pour cette dernière version, j’ai opté pour le même tissu que le gris mais en rouge, tirant plutôt vers le bordeaux. La texture est bien plus douce bien qu’il semble plus “dense” que l’autre. La couleur me plaisait tellement que je me suis dit qu’une version longue pourrait être franchement intéressante.

Or une version longue sans fentes, ce n’était pas envisageable. Le pull aurait donné un côté lourd à la silhouette s’il n’y avait eu aucune ouverture sur les côtés. J’ai donc conservé les fentes mais supprimé l’asymétrie pour mettre le devant et le dos au même niveau. J’ai simplement rajouté une bonne dizaine de centimètres pour qu’il m’arrive au-dessus des genoux.

Pour la tenue, je ne pouvais pas le combiner avec mieux que du noir ! Après tout le rouge et le noir, c’est un mariage parfait… Alors comme j’avais ce super pantalon palazzo, j’ai tenté et le rendu est juste comme il faut. Quel confort et quel plaisir de porter cette tenue. Le pantalon est ultra fluide et le pull vraiment très chaud. Ce sera sûrement mon pull chouchou cet hiver…

Comme je te le disais, ce pull est un vrai basique. Au-delà de la simplicité du modèle et de sa rapidité d’exécution, il s’adapte clairement à toutes les fantaisies et servira de base pour tout ce que tu peux imaginer. Franchement, je crois bien que c’est, avec AYA le patron que j’ai le plus cousu et que je pourrais continuer à coudre encore dans 10 ans…

Pour commander le patron, c’est par ici !
Il est à 7,99€ et 3,99€ pour les abonnées aux Carnets Couturette.

Auteur Sarah S.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *